DERNIERES NOUVELLES

DIMANCHE 8 MAI 2017 :

Pour consulter les dernières nouvelles cliquez sur ce lien  : Nouvelles avril 2017

VENDREDI 3 MARS 2017:

Bonjour et Namasté à tous!!!

Le temps passe, la vie continue ici (en france) avec son lot d’incertitude et au Népal aussi mais pour d’autres raisons. Voici donc quelques nouvelles  du Népal

Notre séjour en Novembre 2016 a permis de constater la situation dans les villages de Marbu et Upshi et de lancer les nouveaux projets.

Ce fut donc l’occasion de participer à une petite cérémonie organisée par l’école d’Upshi en remerciement pour le soutient que nous avions apporté en juin 2015 grâce aux dons reçus. Nous avons pu fournir du matériel pour 4 écoles (300 élèves) et restaurer en ciment,  bambou et tôle la petite école provisoire d’Upshi.

Nous avons aussi distribué les graines Kokopelli dans le cadre du projet « semences sans frontière » .

Ci-joint un petit extrait  du film « Nepal, will rise again » :  https://youtu.be/jz6AOVC3AIQ

Les nouveaux projets concernent donc 2 domaines :

  • l’école
  • les graines

L’école:

  • Financement d’un salaire d’une professeur ( 2400€/an)
  • Donations de matériels divers (jeux, ballons, stylos etc…)

Les graines:

  • Distribution des graines kokopelli
  • Semis à partir de mars et observation des résultats
  • Création d’une coopérative locale et autonome (fruits, légumes, graines)

Pour ces deux projets nous avons mis en place  la possibilité de faire du tourisme utile et équitable :

Il s ‘agit de pouvoir rester sur place (d’une semaine à plusieurs mois) et donner des cours ou d’animer des activités ludiques, artistiques et sportives dans les écoles de la maternelle au collège, partager des savoirs et faire des travaux agricoles.

Conditions pour les volontaires :

Les frais pour se rendre sur place sont à la charge du volontaire et  il sera demandé une participation de 5€/jour pour la famille d’accueil (nourriture et hébergement).

Le volontaire devra informer son réseau des projets dans lequel il s’investit.

Toutes les compétences et les bonnes volontés sont les bienvenues dans ces domaines.

Et puis nous repartons en Mars / Avril 2017 pour explorer un nouvel itinéraire de trek sous tente en compagnie des bergers de Dolakha et très loin des sentiers battus que nous vous proposerons pour fin 2017. Détails à venir.

Ce sera aussi l’occasion de faire un point sur le projet « semences sans frontière » et l’école.

A bientôt en espérant vous voir en France ou au Népal

L’équipe d’Himalayayatra

 

LE 26 JUIN 2016 :

Bonjour et Namasté à tous!!!!!

Un peu moins d’un an et demi vient de s’écouler depuis le tremblement de terre du 25 avril 2015 qui a frappé le Népal et nos proches.

Grâce à vos dons spontanés, début juin 2015, nous avions pu déjà  organiser avec Mahesh et sa famille une petite action pour les écoles du village de Marbu/Upshi dans la région de Dolakha, épicentre du 2 eme tremblement de terre du 12 mai 2015.

Ci-joint un petit rappel : CLIQUEZ ICI 1

Fin juin 2015, nous participions à une action de solidarité pour le Népal à Barcelonnette. Grâce aux dons récoltés lors de cet événement nous avons pu continuer notre soutien en accord avec nos correspondants et les besoins sur place.

Néanmoins nous avons dû attendre que la situation politique se « stabilise » pour envoyer les dons afin qu’ils soient utilisés aux mieux et surtout sans être détournés par l’état qui s’est largement servit au passage au niveau international comme tout le monde le sait.

Ci-joint petit rappel des comptes 2015 et de leurs utilisations que nous avions prévues:

CLIQUEZ ICI

Aujourd’hui nous sommes heureux de vous informer que nous avons  enfin pu réaliser ce pour quoi nous nous étions engagés.

Pour Marbu/Upshi district de Dolakha :

Mahesh et sa famille ont donc mobilisé les habitants pour la reconstruction (ciment, bois et tôle) d’une petite école de 3 classes complètement détruite.

Cela permet aujourd’hui à 32 élèves âgés de 4 à 7 ans de bénéficier de 3 salles de classes avec bancs, tables et tableaux, de 2 professeurs,  du matériel scolaire et pédagogique. Et bien-sûr de leur permettre de retrouver le chemin de l’école.

Construction d’un mur de soutènement et des escaliers d’accès :

1

2

3

4

5

6

7

8

Des bancs, du matériel ludique….

9

10

11

Une cérémonie d’ouverture et de remerciements à la Népalaise

12 13

14

15

L’ emménagement d’une armoire…

16

17

….et une belle petite école toute neuve et fonctionnelle

18

19

20

Pour  Singla, nous avons répondus à une demande concernant les habitants de Singla qui vivent à Bansar sur la route entre Pokhara et Kathmandu.

La reconstruction d’un réservoir d’eau potable pour les fontaines du village :

AVANT :1

2

3

PENDANT :4

5

6

APRES :7

8

9

10

11

 

HIMALAYAYATRA continuera dans l’avenir de soutenir des projets au Népal.

Ce qu’ils ont fait,  grâce à vos dons,  est une petite goutte, cela me rappelle un proverbe népalais qui dit :

…. trupa trupa milli , samundra bansa…

Traduction : goutte à goutte, l’eau deviendra mer…

Il n’y a pas de petites ou grandes actions; il y a des actes concrets et chacun à son niveau,  selon ses compétences et ses moyens contribuent à la réalisation de ces projets.

ALORS POUR EUX ENCORE UN GRAND MERCI!!!!!

Cela signifie qu’il y a encore beaucoup à faire et comme disent les népalais : We will rise again (nous nous relèverons) et c’est ce qu’ils font. Il faut savoir aussi qu’ils ne nous ont pas attendus pour se relever. Nous  ne faisons qu’apporter des petits plus dans un monde qui s’auto-detruit soit à cause de la bêtise humaine, soit à cause de catastrophes naturelles.

Face à la bêtise humaine nous ne pouvons pas faire grand chose, face aux catastrophes naturelles nous souhaitons simplement qu’elles nous épargnent…

Nous retournons au Népal fin Octobre, début Novembre afin de faire un point sur les futurs actions à mener dans la région de Dolakha : Construction, agriculture, santé, éducation…

Si le coeur vous en dit, vous êtes les bienvenues pour un petit périple à Marbu pour une quinzaine de jours (du 15 au 30 Novembre 2016) afin de rencontrer les villageois et découvrir aussi cette région peu fréquentée. (voir « les voyages prévus pour fin 2016 »)

En sachant que nous pouvons complètement personnaliser et adapter ce voyage en restant au plus proche des habitants.

En attendant, nous lançons un rappel pour vos cotisations pour l’année 2016/2017.

Vous pouvez aussi continuer à participer spontanément selon vos moyens et vos envies.

Dans l’attente de vos nouvelles, de vos idées, de vos questions, au nom de tout les népalais que nous soutenons, NE LES OUBLIEZ PAS.

A bientôt

Boris et Muriel

 

LUNDI 8 FEVRIER 2016 :

Nous avons eu ce matin Mahesh au téléphone. La situation au niveau gaz et essence reste la même. Cela n’empêche pas les népalais de continuer et reprendre progressivement leurs activités :

  • « c’est comme ça cette année , le tremblement de terre,  les problèmes politiques ont fait avec…mais nous sommes vivants et en bonne santé », nous dis t’il simplement.

Dambar est à Marbu pour son projet agricole.  Nous attendons son retour pour avoir des informations sur la situation du village et les besoins que nous pourrons soutenir avec l’argent récolté ces derniers mois.

La situation à Singla semble humainement parlant se dégrader à cause des certains villageois qui s’accaparent  les donations aux détriments des autres villageois. Nous avons reçu des mails d’un jeune du village souhaitant plus de transparence et d’équité.  Il a fini par nous dire qu’il avait tout simplement reçu des menaces. Pour ces raisons nous nous retirons définitivement  des projets de ce village car nous ne cautionnons pas ce genre de pratique.

Les voyages proposés pour ce printemps sont annulés et seront proposés ultérieurement.

Pour finir je vous joins cet article récent,  assez explicite sur la situation au Népal

http://www.la-croix.com/Monde/Au-Nepal-reconstruction-pietine-2016-01-15-1200731524

 

LUNDI 28 DÉCEMBRE 2015 :

Je vous joins un article, déniché par notre ami Laurent Hay (Terre du Népal) malheureusement très réaliste sur la situation actuelle au Népal (en attendant de meilleures nouvelles)

http://www.ledauphine.com/france-monde/2015/11/13/sous-le-toit-du-monde-la-reconstruction-en-panne-seche

Il va sans dire que nous attendons de pouvoir agir concrètement. Mahesh nous reprécise que pour le moment il ne peut pas agir en raison de la situation bloquée.

MERCREDI 4 NOVEMBRE 2015 :

La mousson est passée et l’hiver s’installe.

La situation des népalais ne s’arrange pas car depuis maintenant plus d’un mois , les problèmes politiques viennent se rajouter à la situation dramatique dans laquelle vit le Népal depuis le tremblement de terre.

Concrètement tout les accès frontaliers, dans le sud, avec  l’Inde sont fermés, depuis plus d’un mois,  à cause  de la nouvelle constitution avec laquelle les ethnies du Térai ne sont pas d’accord.

Résultats : pas de gaz, pas d’essence et denrées alimentaires réduites induisant des augmentations de prix. C’est un embargo pur et simple.

Les témoignages de Mahesh, Robin ou Laurent  sont dramatiques, sans gaz, beaucoup de familles cuisinent au feu de bois, de nombreux restaurants ont fermés leurs portes, l’économie est bloquée. Sans essence plus personne ne se déplace.

Avec l’arrivée de l’hiver et le froid, la situation à Marbu et dans de nombreux  villages est aussi dramatique , beaucoup de villageois descendent dans la vallée pour y trouver un peu plus de « chaleur ». Ils continuent de vivre sous les bâches et tentes de fortunes.

Nous somme toujours en lien avec Nathalie de l’association Humanlaya (http://www.humanlaya.fr) qui coordonne plusieurs projets de reconstruction au Népal et avec qui nous participons aux projets de Marbu/Upshi, constate comme nous que pour le moment la situation reste  malheureusement bloquée. A suivre….

COMPTES ET PROJETS : CLIQUEZ ICI